Sea shepherd - baleiniers japonais : c'est la guerre !

Cette semaine, l'Ady Gil, le bateau ultra-moderne de l’ONG Sea Shepherd,  a été harponné par le baleinier japonais Shonan Maru 2. Les images sont impressionnantes (voir vidéo ci-dessous), et on se rend compte à quel point les enjeux économiques liés à la chasse à la baleine sont importants... Des pêcheurs japonais n'ont pas hésité à foncer sur le trimaran futuriste à bord duquel se trouvaient six personnes (qui ont été secourues et sont finalement indemnes).

Malgré tout, ce fleuron de l'ONG qui se bat depuis des années contre les activités de pêche illégale devrait être réparé. Son fondateur, le capitaine Paul Watson, a affirmé que Sea Shepherd va continuer de surveiller et de harceler les harponneurs japonais : “Les baleiniers japonais sont montés d'un cran dans le registre de la violence pour ce conflit," a-t-il déclaré. "S'ils pensent que nos deux navires restant vont quitter le sanctuaire baleinier de l'Océan Austral par crainte de leur extrêmisme, ils se trompent. Nous sommes maintenant véritablement en guerre, et nous n'avons aucune intention de battre en retraite."

Pour rappel, la chasse à la baleine est interdite depuis 1986, à part des autorisations portant sur des missions de recherche, mais les Japonais semblent passer outre et continuent à décimer les cétacés.

Pour soutenir l'ONG Sea Shepherd, qui lutte pour sauvegarder nombre d'espèces sous-marines en danger (requins, dauphins, baleines...) : faites un don sur le site de Sea Shepherd.

Découvrez les images de cet éperonnage sauvage (à gauche, les images tournées par l'ONG, à droite, celles depuis le baleinier japonais) :



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Passion plongée sous-marine © 2015 -  Hébergé par Overblog