Mexique : plongées colorées à Playa del Carmen

Huit ans après un premier séjour au Yucatan en 2005, j'ai redécouvert avec joie le charme et la variété des plongées accessibles depuis Playa del Carmen, à une heure de route au sud de Cancun. Toujours en groupe, nous sommes partis cette fois-ci avec Aquarev, qui nous a proposé le traditionnel package "vols + transferts + hôtel all inclusive + 10 plongées (dont 2 en cenotes et 2 à Cozumel)". Le tout pour 1500 € (soit 300 € de plus par personne qu'il y a 8 ans...).

Je vais commencer par vous présenter les sites de Playa del Carmen, puis je ferai d'autres articles pour les cenotes et Cozumel, car ces plongées sont vraiment différentes dans le style, que ce soit pour les paysages sous-marins ou pour la faune rencontrée. Toutes les photos (superbes !) sont d'Alain Souan (je me suis chargée de la vidéo).
Ambiance-site-Barracudas.jpg

Les sites de plongée de Playa del Carmen
Les départs en bateau se font depuis la plage, tout équipé (difficile d'emporter des affaires sèches sur le bateau, à moins d'avoir un sac étanche). C'est parfois un peu sportif de monter à bord du bateau selon les vagues...
- Tortuga (20 m) : le site incontournable pour croiser des... tortues ! J'avoue avoir été un peu déçue par rapport à 2005, car les tortues étaient bien moins présentes cette année et surtout je n'ai pas aperçu l'ombre d'un tarpon (même si certaines palanquées en ont vu). Mais rassurez-vous, les tortues se laissent toujours aussi facilement approcher :
Tortue.jpg


- Barracuda (14 m) : très belle plongée qui se caractérise par une cassure du plateau récifal avec des surplombs et des failles qui servent d'abris à une faune très dense : murènes (vertes, tachetées), poissons-ange, rascasses volantes, poissons scorpion, bancs de gorettes,... Nous y avons également croisé une cigale de mer ainsi qu'un énorme crabe dans une petite grotte.
Ambiance-Baracudas.jpg
Poisson-ange-francais.jpg


Poisson-ange-gris.jpg
Poisson-scorpion.jpg
- Mama Vina : coulé en 1995 pour créer un récif artificiel, ce bateau de pêche gise à 28 mètres sur un fond sableux. Il y avait beaucoup de courant et un peu trop de plongeurs sur l'épave le jour où nous l'avons faite, du coup je n'en garde pas un souvenir fabuleux à part une rencontre furtive avec un barracuda, un tête-à-tête avec une raie pastenague sur le fond et le balet des poissons hachette à l'intérieur.
Epave-Playa.jpg
Rascasse volante

- Sabalos (15 mètres) : récif dans le même style que Barracuda, alternant petits murs de corail, bancs de sable et cavernes. Je me rappelle surtout de nombreuses demoiselles nettoyant et défendant leur nid avec beaucoup de conviction (photo ci-dessous), ainsi que d'une énorme murène verte, des crabes et quelques raies.
Poisson-demoiselle.jpg

Crabe.jpg

- Jardines (11 mètres) : même ambiance que Sabalos. On y a croisé différentes raies (raies pastenagues américaines et jamaïcaines notamment) :

Raie-pastenague-jaune.jpg
Raie.jpg

Le club de plongée : The Reef Marina Dive Center
Dirigé de main de maîtres par Stéphan et Bruno, le club a répondu à toutes nos attentes : très bon accueil, très bonne qualité du matériel loué, organisation parfaite (chaque plongeur se voit attribuer une caisse pour la semaine dans laquelle il retrouve chaque jour son matériel rincé par l'équipe du club), très bonne connaissance de chaque site par chacun des guides (au Mexique la loi oblige d'être accompagné par un guide de plongée, même si on est autonome pour la CMAS), sécurité au top...
A noter : fin mai, l'eau est à 28-29°C, une combi de 3 mm est suffisante (le club a prêté à tous ceux qui le souhaitaient un shorty pour les plongées en cenotes (25°C).

L'hôtel : the Reef Playacar Resort
Cet hôtel de 200 chambres réparties dans 18 bâtiments disséminés dans un jardin tropical présente deux points forts : il est situé en bord de plage à tout juste 1/4 d'heure de marche du centre de Playa del Carmen, et surtout le club de plongée est installé dans l'hôtel, ce qui fait qu'on ne perd pas de temps en transfert avant et après les plongées. Les chambres, très propres, sont typiques des hôtels fréquentés par les Américains : très grand lit (confortable), climatisation, TV (j'avoue qu'on ne l'a pas allumée une seule fois), salle de bain avec grande baignoire. Pas de charme particulier, mais ce n'est pas là qu'on passe l'essentiel de son temps.

Principal point faible de l'hôtel (pour des Français gourmets) : la nourriture servie au restaurant. Certes la quantité y est (c'est une formule buffet, avec service des boissons à table), mais quand à la qualité et au goût, j'avoue que j'ai très rapidement tourné autour de quelques valeurs sûres. Que ceux pour qui la notion de "tourisme responsable" est importante passent leur chemin, j'avoue que j'ai été choquée par le gaspillage d'eau et de nourriture.

Plongeur 13/08/2014 12:18

Superbe article! Le Mexique est une superbe destination pour la plongée sous marine. Les photos donnent envie.

Sandrine 07/09/2014 22:14

Bonjour, et merci pour l'intérêt que vous portez à mon blog ! Je suis retournée au Mexique l'année dernière, je mettrai en ligne bientôt un compte-rendu de ce séjour.

cammarata ohilippe 01/01/2014 14:28


Bonjour et bonne année 2014 a tous 


Voilà je suis a la recherche de renseignement pour une plongée avec les requins baleine au mexique qlq un peut il me donner la meilleur periode pour y aller 


Merci a tous 


 


Philippe

Sandrine 05/01/2014 09:29


Bonjour. A priori la meilleure saison pour les requins baleine au Mexique c'est de fin mai à août. En tout cas l'an dernier la dernière semaine de mai on en a vu des dizaines, c'était fabuleux !


LEVEUGLE 10/06/2013 15:43


Je n'ai d'opinion que sur les photos qui sont superbes, nettes, bien composées et sûrement très intéressantes pour les spécialistes. M.L.

Passion plongée sous-marine © 2015 -  Hébergé par Overblog