Coup de gueule : un film qui dessert la cause des requins

image-docu-requins.jpgHier soir, lorsque j'ai vu que France 5 diffusait un documentaire intitulé "Nuit blanche avec les requins", j'ai immédiatement organisé ma soirée pour regarder cette émission inédite en France. De plus, il était indiqué que le héros du documentaire, Mike Ruzen, était un passionné des requins, "excellent connaisseur des différentes espèces, les requins-tigres, les requins des Galapagos, les silvertips, il plonge pour filmer leur comportement et se laisse approcher au plus près".

Manifestement, le journaliste qui avait rédigé cette annonce n'avait pas vu les images tournées par le réalisateur Joe Kennedy, qui a imaginé une mauvaise série B qui dessert plus la cause des requins qu'elle ne les sert. La mise en scène est déplorable (des images "instables" avec une musique de film d'horreur, afin de bien insister sur le fait que les requins avec lesquels Mike Ruzen plonge sont "redoutables", "dangereux pour l'homme"), la voie du doubleur renforce cette sensation de danger, et pour parfaire le tout l'équipe de tournage (censée être constituée de professionnels qui maîtrisent leur sujet) rencontre de multiples problèmes que même des plongeurs débutants évitent (notamment un barotraumatisme car le plongeur a voulu suivre au fond un requin qui venait de s'électrocuter dans l'un des câbles mis en place pour éclairer la scène (!!!) - il voulait vérifier que le requin en question allait bien après avoir réussi à se libérer du câble en question -, puis a fini par remonter trop rapidement en se rendant compte qu'il ne pouvait pas le suivre........ Sans commentaire..........). Je vous passe la panne d'électricité qui "plonge" dans le noir Mike Ruzen qui se retrouve sans aucune lumière au milieu de la nuit, entouré par des requins (scénario digne des "Dents de la mer", peut-être Joe Kennedy s'était-il mis en contact avec Spielberg ?) et qui s'en sort "miraculeusement" (personnellement, j'ai plongé avec les mêmes requins-tigres d'Aliwal Shoal, et je ne considère pas être ressortie de l'eau "miraculeusement" : ces requins ne sont pas dangereux pour l'homme, ce sont juste des animaux sauvages qui, s'ils sont inutilement dérangés dans leur milieu ou s'ils ont faim, se comportent en tant que tel, tout comme un hippopotame ou, plus proche de chez nous, un chien de garde si l'on pénètre sur son territoire).

Le reste est à vau l'eau : qu'elle est l'intérêt scientifique de vouloir plonger trois nuits de suite dans des eaux "infestées" de requins ? En quoi ces trois nuits vont-elles nous sensibiliser à la cause de ces pélagiques qui sont massacrés par dizaines de milliers chaque année pour leurs ailerons ? Bref, passez votre chemin lors de la prochaine rediffusion...

Justine 01/10/2010 12:45



bonjour, 


tout a fait d'accord, j'ai vu ce reportage, j'ai zappé au bout de 20mn, ca m'était insupportable... 


Merci pour le blog, instructif et plaisant à lire


bonnes bulles



Passion plongée sous-marine © 2015 -  Hébergé par Overblog