Croisière à Socorro : un voyage inoubliable

De retour en France il y a déjà plus de 2 jours... mais les raies manta, requins soyeux et autres marteaux sont toujours présents dans ma tête. Les raies manta, surtout, gigantesques, tellement élégantes sous l'eau et qui arrivent depuis le grand bleu à la rencontre des plongeurs. L'une d'elles s'est arrêtée quelques secondes juste au-dessus de moi, profitant de mes "bulles", et il m'a suffi de tendre le bras pour la caresser un instant, fugitif certes, mais qui restera à jamais gravé dans ma mémoire. Par contre, j'ai été surprise par la texture de sa peau : je pensais qu'elle serait toute douce, comme celle des murènes, et bien, non, elle est plutôt râpeuse et rugueuse...
Autre moment marquant : lors de la première traversée, nous avons été accompagnés un certain temps par un groupe de dauphins. Et chaque jour durant toute la croisière, nous avons pu admirer les balais aquatiques de baleines accompagnées de leurs baleineaux (une palanquée a même pu voir un couple en plongée !).


Les sites
L'archipel de Revillagigedo et composé de 4 petites îles perdues au large des côtes mexicaines. Parmi elles, San Benedicto est particulièrement remarquable : c'est une île d'origine volcanique qui a surgi de l'océan il y a à peine une cinquantaine d'années. Le relief extérieur du cratère (ci-contre) est surprenant, et il évolue au fil de la journée selon la position du soleil. Une autre île - que dis-je une île, un rocher plutôt ! - a marqué de nombreux plongeurs sur le bateau : Roca Partida (à une nuit de navigation de San Benedicto). Certes, le briefing de Sten nous avait un peu préparé à ce qui nous attendait, mais quand je me suis levée le matin de notre arrivée sur le site et que j'ai découvert ce rocher de 60 mètres de long pour 30 de large posé au milieu de nulle part (ci-contre, avec le Nautilus Explorer), j'avoue que j'ai un peu halluciné.

Le bateau
Nous étions 18 plongeurs à nous retrouver à l'occasion de cette croisière sur le Nautilus Explorer (bateau spécialement conçu pour la plongée et qui tient très bien la mer), et j'ai particulièrement apprécié l'ambiance qui régnait sur le bateau, suffisamment grand pour que chacun puisse vivre sa vie à certains moments et se retrouver tous ensemble à d'autres.
Les cabines sont particulièrement confortables, avec une douche et des wc particuliers dans chacune d'elles (lits faits chaque jour, avec un petit chocolat sur l'oreiller chaque soir). 2 solariums permettent de passer de bons moments entre chaque plongées, voire même de profiter du jacuzzi bien chaud pris d'assaut après certaines plongées (même si la température de l'eau, 25°C en moyenne, était plus que supportable !).
L'équipage est aux petits soins, du capitaine Dave aux divemasters Tricia (impossible de la perdre sous l'eau grâce à sa combi étanche jaune !) et Sten (tout aussi impossible de perdre ce viking géant suédois, véritable poisson sous l'eau), en passant par le cuisinier et les hôtesses.

Les plongées
Les conditions étaient parfaites pour profiter au maximum des sites. Sur San Benedicto, 2 sites :
- Le canyon, avec un rassemblement quasi permanent de petits requins corail, la possibilité de croiser un - ou plusieurs - requins marteaux, de nombreuses murènes et autres poissons scorpions. Mais c'est ma dernière plongée sur ce site qui m'a le plus marqué : une raie manta nous a tenu compagnie pendant un long moment, peut-être parce que nous n'étions que 3 plongeurs sous l'eau à ce moment-là (contrairement à la majorité des plongées où nous étions au minimum une dizaine sous l'eau au même moment).
- Le boiler : un sec volcanique partant d'une cinquantaine de mètres et remontant quasiment jusqu'à la surface. De véritables HLM à langoustes, des requins corails, un beau spécimen de requin Galapagos, une raie manta,... La vie grouille autour de cette station de nettoyage.
Sur Roca Partida, pas de site à proprement parler, en une plongée on peut en faire le tour, mais on peut aussi se concentrer sur une paroi selon la position du soleil ou choisir d'évoluer à des profondeurs différentes (il paraît qu'à partir de 80 mètres - avec un recycleur ! - la roche est habillée par des gorgones et autres éponges, surprenant !). Côté faune, c'est le royaume du gros : requins divers et variés (corail, soyeux, Galapagos, bancs de marteau, même si je n'en ai pas vu personnellement, et c'est ma grande déception de ce séjour, du coup je pense qu'une de mes prochaines destinations sera les Galapagos ou Coco/Malpelo), et surtout raies manta.
Nous ne sommes resté qu'une journée sur Socorro, et personnellement je n'y ai fait que 2 plongées (un splendide requin marteau est venu à notre rencontre lors de la première, mais il a dû être effrayé par nos bulles).

Les moins :
- La durée du voyage pour finalement "seulement" 6 jours de plongées : 3 jours à l'aller (vol Paris-Mexico, puis nuit à Mexico, vol Mexico San José del Cabo, puis une après-midi d'attente sur la plage d'un hôtel, puis départ du bateau le soir : c'est parti pour 30 heures de navigation...), idem au retour...
- Le manque de variété de la nourriture (sans parler du rationnement des yaourts et autres bananes) : pas de poisson frais notamment, et des fruits pas vraiment mûrs. Le positif, c'est que je n'ai pas pris un seul kilo pendant toute la croisière, contrairement aux Bahamas...
- Le rapport qualité / prix : à plus de 5000 €, cela fait vraiment cher de la raie manta... Mais bon, quand on aime...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Sylvie 06/12/2007 23:23

Salut,Très sympa ton blog et tes photos, ça  me donne de bonnes idées de voyages.Sylvie

Philippe 05/04/2007 11:04

Mouais.....Il faut que j'aille voir sur ton site pour avoir de tes nouvelles....! ;o)Et les photos avec ton nouvel appareil ?A très bientôt

Sandrine 09/04/2007 22:09

Passion plongée sous-marine © 2015 -  Hébergé par Overblog