Bleu d'enfer : un très bon film d'aventures sous-marines

Et oui, me revoilà, de retour de congés et avec plein de choses à vous raconter (une plongée en Espagne à Javea, une visite de l'aquarium de Valence - toujours en Espagne - le plus grand du monde...). Mais pour ce soir, je sors juste de la séance de 20 heures pour découvrir le film dont je vous avais parlé il y a un mois, "Bleu d'enfer" (Into the blue in english).
Et bien en ce qui me concerne, j'ai passé un très bon moment (comme de nombreux spectateurs, et contrairement aux critiques de presse qui n'ont pas du tout apprécié le film), moi qui adore et les bons films d'action, et le monde sous-marin. En plus, ayant déjà eu l'occasion de plonger deux fois aux Bahamas, cela m'a rappelé de nombreux souvenirs car les images du film montrent vraiment bien l'ambiance et le type de plongées que l'on peut y faire. Les décors sont absolument fabuleux (les fonds avec du sable blanc sur lequel sont posées des magnifiques "patates" de coraux multicolores dans lesquels évoluent des centaines de poissons), quasiment la moitié du film se déroule sous l'eau, que ce soit pour les scènes d'apnée ou de plongées bouteille. Quant aux requins, ils sont vraiment les héros de ces scènes sous-marines, avec en point d'orgue la présence d'un magnifique requin tigre. Quant on sait qu'aucune image de synthèse n'a été utilisée, j'avoue que le réalisme de ce film est époustouflant.
Les acteurs sont excellents dans leurs rôles (j'avoue que j'ai un petit faible pour le très bon - et très beau ;-) - Paul Walker
(ci-contre, copyright MGM)),et avec un scénario qui tient la route, tout cela donne du très bon spectacle, j'ai vraiment passé un bon moment.
Et puis, la conclusion du film fait rêver tous les plongeurs : et si moi aussi, à l'occasion d'une plongée, je découvrais l'épave d'un galion espagnol rempli de pépites d'or...
Pour relire le synopsis du film et en savoir un peu plus sur les conditions du tournage, cliquez ici !
Passion plongée sous-marine © 2015 -  Hébergé par Overblog