Plongées à Saint-Mandrier

Je me rends compte que je n'ai jamais parlé de mes plongées à Saint-Mandrier d'un point de vue "exploration", alors même que c'est certainement le lieu où j'ai le plus plongé : j'y ai en effet passé mes niveaux 2, 3 et 4, tous au CPSM (centre de plongée de Saint-Mandrier), soit 42 plongées au total !
Et pourtant, les sites de plongée de Saint-Mandrier, s'ils ne sont pas nombreux, sont pourtant variés et intéressants.

La Sèche de Saint-Elme (15 mètres)
Lors de ma première plongée sur ce site, j'y ai croisé un congre et une mostelle... que j'ai retrouvés lors de ma seconde plongée au même endroit le lendemain, accompagnés de poulpes et d'un doris dalmatien.

La Sèche des pêcheurs (24 mètres)
Belle balade dans des canyons, et de multiples rencontres sur votre chemin : j'y ai croisé des congres, une murène, des petites rascasses et de beaux coraux.

La roche à l'ancre (39 mètres)
Tombant.

L'Arroyo (37 mètres)
Je me souviens avoir vécu une belle narcose sur cette épave... Mais sur le moment je ne m'en suis absolument pas rendu compte (c'est d'ailleur le propre d'une narcose). Enfin, ce qui caractérise surtout cette épave, ce sont les magnifiques gorgones qui y sont accrochées.
Ce navire, coulé intentionnellement par la Marine pour servir à l'entraînement des nageurs, abrite aussi des congres (regardez par le trou de la cheminée !), des chapons et des poulpes. La partie arrière, par -36 m de profondeur à l’hélice, repose presque à plat sur le sable. Tout autour de l'épave, admirez les bancs de multiples poissons.

Le Dornier (43 mètres)
Pour atteindre l'épave de cet hydravion, il faut descendre dans le bleu
, le long du bout du mouillage. Je m'en souviens d'autant plus que c'était ma première plongée d'exploration après avoir obtenu mon niveau 2 ! En arrivant sur l'épave, j'ai vu surgir la silhouette de l'avion sur le fond de sable clair. Et, sous l'aile, j'ai aperçu un congre... qui cachait un homard géant ! Je suis restée quasiment 5 minutes au fond à les admirer...

Le Tromblon (26 mètres)
L'épave de cette canonnière à hélice repose sur sa quille, à peu près droite, sur un fond sableux entouré de posidonies. La partie arrière est nettement en meilleur état que le reste, le gouvernail demeure encore en place. Pour la visiter, il ne faut pas oublier une lampe et fouiller dans les trous :
j'y ai notamment vu de très beaux congres.

Les deux Frères (20 mètres)
Ces deux rochers (ci-contre en photo) sont le symbole de la baie de la Seyne-sur-Mer et du Pin Rolland, sur la commune de Saint-Mandrier. Impossible de les manquer. A leur pied, de très beaux sites de plongée typiques de la Méditerranée : on y croise des murènes, des poulpes, des mérous...

La Corée, ou Sec du Cap Sicié (42 mètres)
Le haut du sec est visible de la surface. Habillée de gorgones, cette "montagne" sous-marine abrite de belles langoustes, des spirographes géants et les traditionnels congres et murènes.

Si vous souhaitez découvrir ces sites, le mieux est de loger au camping Hom'Air du Pin Rolland, à 400 mètres du CPSM à pied. Tél : 04 42 20 47 25
. Des mobil homes vous accueillent dans une belle pinède.

LEVEUGLE 18/07/2009 12:26

Les différents séjours ont été pour les non plongeurs des très bons souvenirs.Le site de terre ferme est des plus agréables. Bravo pour ces rappels.

Passion plongée sous-marine © 2015 -  Hébergé par Overblog