Premier voyage : les Saintes (2001)

Fin 2001, je reprends palmes, masque et tuba, direction Les Saintes, au large de la Guadeloupe. J'ai choisi l'UCPA, dont le centre est vraiment superbe, 27 petits bungalows les pieds dans l'eau. Des vélos sont mis à disposition pour les balades dans l'île. La nourriture est un régal, avec des spécialités créoles préparées par les cuisinières saintoises.

Le Club : Pisquettes. A 5 min en vélo du centre. Un très bon accueil, et des moniteurs très sympas et aux petits soins pour les débutants (ce que j'étais à l'époque). Ma soeur en a profité pour passer son niveau 1.

Les plongées : Ilet Cabrit, Ti Paté, La Baleine, la Pointe du Gouvernail et à nouveau l'Ilet Cabrit : la visibilité est top, en plus on a eu la chance d'avoir une semaine magnifique, sans une vague (heureusement qu'on n'était pas en stage "cata", c'était en effet la cata pour eux ;-)). Faune traditionnelle des Caraïbes : cardinal, poissons-trompette, chirurgiens, soles, sardes, langoustes, coffres, mérous, rascasses, demoiselles, et même raies, barracudas et 2 tortues sur 1 plongée. On peut faire pire, non ?

Regret : 5 plongées seulement sont proposées par l'UCPA pour 1 semaine de séjour. Vous pouvez toujours voir avec le club pour faire d'autres plongées pendant les 1/2 journées de libres.

Conseil : attendre d'avoir son niveau 2 pour pouvoir effectuer la plongée la plus réputée du coin : le Sec Pâté (étant N1, je n'ai pas pu la faire à l'époque). Sur le site du club Pisquettes, on peut lire : "Sec se divisant en deux grands pitons dont les sommets se trouvent à 15 m sous la surface et descendent à 300 m de profondeur. Emotion garantie. Failles, grottes, tombant, passage découvrant une flore et une faune exceptionnelles composées de carangues, anges royaux, balistes océan, murènes vertes. Courants fréquents et mise à l'eau difficile."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Passion plongée sous-marine © 2015 -  Hébergé par Overblog