Boycottons le thon rouge !

Des menus de poissons sans thon rouge : c’est l’engagement pris par des restaurateurs de Monaco alors que la saison de la pêche au thon rouge démarre mercredi 15 avril pour deux mois (contre 6 précédemment).
Depuis 10 ans, on pêche deux à trois fois trop de thon rouge en Méditerranée. Pour tenter de sauver ce poisson victime de son succès (au Japon, un kilo de thon rouge peut se vendre 50 € !), la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique a instauré des nouveaux quotas de pêche : dans l’Union européenne, pour la Méditerranée et l’Atlantique, le quota total de pêche va être réduit à 22.000 tonnes cette année, puis à 19.950 tonnes en 2010. Insuffisant pour le WWF, qui reproche à la Commission européenne de ne pas avoir suivi les recommandations de ses propres scientifiques. Ceux-ci prônaient des quotas annuels de 8.500 à 15.000 tonnes maximum et l'interruption de la pêche pendant la période de reproduction, en mai et juin.
Pour de nombreux scientifiques, il est déjà trop tard pour sauver l’espèce. Alors, faites comme moi : boycottez systématiquement le thon rouge dans les poissonneries et autres restaurants. Et bravo à Monaco, premier territoire au monde à mettre en place le statut « sans thon rouge » !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Passion plongée sous-marine © 2015 -  Hébergé par Overblog