Croisière aux Maldives : J-1 avant le début du rêve


Plages de sable blanc, cocotiers, lagons turquoise, température de l'eau variant entre 27° et 30° et, sous l'eau, requins, raies manta, barracudas, raies aigle... Quel plongeur n'a pas rêvé, un jour, de découvrir les Maldives ? Cela faisait longtemps que la destination figurait en bonne place sur ma liste, mais j'ai préféré attendre d'être vraiment à l'aise sous l'eau pour me décider : car ce qui caractérise la plongée dans ces îles de rêves, c'est son côté sportif : le courant peut se montrer parfois fort, notamment dans les passes (faille dans la barrière de corail), qui sont souvent un excellent lieu d'observation du "gros" : requins, raies, bancs carangues en train de chasser, thons... Il n'est pas rare de devoir utiliser des crochets pour se stabiliser au fond !

Carte postale des Maldives
Situé à plus de 650 km au sud-ouest du Sri Lanka, l'archipel des Maldives est constitué de 1 199 îles (pas une de plus !), dont seules 202 sont habitées. Il s'étend sur 820 km du nord au sud, et sur 120 km d'est en ouest.
87 îles ont été transformées en hôtel ou "resort". Aux Maldives, la règle est simple : une île = une fonction. Ainsi, l'aéroport est situé sur une île, tandis que la capitale, Malé, est installée sur une autre île juste à côté (100 000 habitants sur 2 km², soit le tiers de la population du pays !).
Autre caractéristique remarquable : le point culminant des Maldives s'élève à 2,50 mètres, ce qui justifie également le fait d'y effectuer une visite le plus rapidement possible. Si le niveau de la mer continue à monter à cause du réchauffement climatique, on envisage la disparition de ce petit paradis !

Une croisière plutôt qu'une île-hôtel
Pour mieux découvrir la variété des îles et atolls et sortir des "sentiers" battus, nous avons opté pour une croisière organisée par OK Maldives, réputé pour son professionnalisme et sa bonne connaissance des sites (cela fait une vingtaine d'années qu'ils y plongent !). Chaque bateau est accompagné d'un dhoni réservé à la plongée, où se trouvent les compresseurs, les bouteilles et le matériel : le gonflage s'effectue à distance du bateau principal, qui ne "bénéficie" par du bruit des compresseurs.
Au programme : 2 à 3 plongées par jour, entrecoupées de repas typiques maldiviens, de siestes, PMT et balades sur des îles désertes... et, sous l'eau, un objectif avoué : me trouver nez à nez avec un requin baleine, le plus grand poisson du monde (totalement inoffensif, il se nourrit de plancton et de petits poissons) ! Mais ceci est une autre histoire, que je vous raconterai à notre retour...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Passion plongée sous-marine © 2015 -  Hébergé par Overblog