Safari plongée en Afrique du Sud : un voyage d’exception

Pas facile de raconter un voyage 4 ans après l’avoir vécu, heureusement que je peux compter sur la mémoire de mon carnet de plongée. Cela fait plusieurs fois que je mets en ligne des vidéos de requins tigres réalisées à l’occasion de ce safari en Afrique du Sud et au Mozambique, et les questions et commentaires d’internautes sont nombreuses.

Je vais donc vous raconter ce très beau voyage effectué fin avril-début mai 2005 avec Nouvelles Frontières (qui ne le commercialise pas à ce jour, par contre Fun & Fly le propose dans son catalogue). Sur place, c’est Brian Griffiths (un personnage qui parle français avec un sacré accent écossais !) qui nous a accueillis au nom d’Afrique Découverte.


Aliwal Shoal

Après une arrivée à Durban et la visite de son célèbre aquarium uShaka Sea World (dont l’un des bassins accueille des requins taureau - photo ci-contre - et bouledogue), nous avons pris la route pour le site mondialement connu d’Aliwal Shoal : les deux plongées réalisées avec le club de Blue Wilderness Dive Expeditions ont toutes deux été précédées par la visite de grands bancs de dauphins. Mais c’est bien entendu la fameuse plongée sans cage avec les requins tigres qui a marqué cette première étape.

Après un long briefing pendant lequel la tension montait, chaque plongeur a dû signer une décharge au club (oui, nous étions bien conscients de ce que nous allions faire !). Puis nous avons embarqué sur le zodiac qui nous a emmenés vers le site de Eels Skin Reef : pendant près d’une heure, nous avons attendu sur le bateau que les tigres daignent se montrer. Puis l’un des guides nous a annoncé qu’ils étaient là… et qu’il fallait y aller ! Tout le monde s’est mis à l’eau, et la rencontre tant attendue a eu lieu. La visibilité n’était pas top, du coup j’ai mis mon appareil photo sur mode vidéo… Pour revoir les vidéos de requins tigres déjà en ligne sur mon blog : première vidéo, seconde vidéo.


En Afrique du Sud, les plongées se déroulent toutes sur le même mode : tous les plongeurs embarquent sur de très gros zodiacs depuis la plage. En combinaison, il faut pousser le bateau jusqu’à ce qu’il soit suffisamment dans l’eau et monter dedans le plus rapidement possible. Le pilote se concentre alors pour passer la barrière de vagues (attention, cela peut secouer). Le retour est tout aussi sportif, sauf que là on surfe les vagues puis le pilote accélère pour venir échouer le zodiac le plus loin possible sur la plage (courber l’échine et ne pas lâcher le bout !).

Protea Banks
Le lendemain, nous nous sommes rendus sur le site de Protea Banks avec le club African Odyssea. Lors de la première plongée, nous avons croisé une raie pastenague géante puis une raie manta. Mais c'est lors de la deuxième plongée que nous avons débusqué 4 requins taureaux tapis dans une grotte. Impressionnants !

Safari terrestre

Après ces premières plongées d'exception, il a fallu quitter Aliwal Shoal… Nous sommes remontés le long de la côte sud-africaine pour faire une halte au Bonamanzi Game Park et partir à la rencontre des "big five" dans le parc national de Hluhluwe : rhinocéros, zèbres, girafes... et hippopotames dans le fleuve Imfolosi.


Plongées au Mozambique

Le passage de la frontière entre l'Afrique du Sud et le Mozambique donne réellement la sensation d'être au bout du monde : obligation de changer de véhicule pour pouvoir rouler sur les pistes de sable. Arrivée à Ponta do Ouro, tout au sud du Mozambique. Trois jours durant, nous avons écumé LE site incontournable du coin : Pinnacles, où l'on plonge dans le bleu. Chaque fois, nous avons fait de très belles rencontres : requins marteaux, raies mantas et même un splendide requin léopard qui, en s'enfuyant, m’est passé juste au-dessus de la tête ! Les autres sites sur lesquels nous avons plongé au Mozambique étaient de véritables aquariums : raies, mérous (dont un qui s’est laissé caresser), poisson crapaud (photo ci-contre), balistes clowns, ange empereur, bancs de poissons…


Plongées à Sodwana Bay

Le retour en Afrique du Sud a été à la hauteur du reste du voyage : les sites de "two miles reef", "five miles reef", "seven miles reef" et "nine miles reef" sont de véritables aquariums. Sur "nine miles", un magnifique arbre géant de corail vert - véritable oasis au coeur de l'océan (il paraît qu'il n'en existe que deux comme ça en Afrique du Sud, voir la photo ci-contre) -  attire une multitude de poissons. Nous y avons vu un poisson fantôme arlequin, ainsi qu'un poisson feuille (je crois même que c'est en voulant le photographier que je me suis fait mordre par une murène), une tortue...

Sur les autres sites, un autre poisson crapaud (ou antennaire), une squille, de grosses murènes léopard... et même une raie guitare !!!


Chez les zoulous

Le safari s'est terminé de façon originale à Shakaland,  village traditionnel zoulou. Le soir, nous avons assisté à des danses traditionnelles, puis le matin à un marché artisanal, avant de repartir pour l'aéroport de Durban...


Ci-dessous, une squille, et ci-contre, une raie guitare.



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Passion plongée sous-marine © 2015 -  Hébergé par Overblog