Janvier 2005 : la Dominique à 4 copines

L'année 2005 restera parmi l'une de mes grandes années de plongée : exactement 59 plongées, réalisées notamment en Afrique du sud (!!!), au Mexique, en carrière à Bécon les Granits (pour passer le Nitrox), à Saint-Mandrier (passage du niveau 3), puis à Antibes à nouveau en octobre.
Mais auparavant, j'avais inauguré cette série par un super voyage avec 3 amies plongeuses : Béa (étonnant non ?), une autre Sandrine et Charlotte.
Nous avions tout organisé, sans passer par une agence, et c'est certainement le voyage avec le meilleur rapport qualité-prix que j'ai jamais fait : autour de 1000 € par personne, tout compris, qui dit mieux pour traverser l'Atlantique, plonger, et à la fin du séjour louer un 4X4 pour partir découvrir l'intérieur de l'île ?
Pour se rendre en Dominique depuis la France, il faut passer soit par la Martinique, soit par la Guadeloupe. C'est l'option que nous avions retenue, suivie d'une traversée en bateau dont Charlotte se souviendra longtemps (malgré les cachets anti-mal de mer). C'est quand même très sympa d'arriver dans une île depuis la mer, cela permet de la découvrir différemment.

Le club et notre logement
Plutôt que de loger dans le principal hôtel de l'île, à Roseau (la capitale), nous avions opté pour une location de villa proposée par le club de plongée East Carib Dive, et nous ne l'avons pas regretté ! Située sur la côte ouest de l'île (la côte sous le vent) à côté du petit village de Salisbury, cette villa était gigantesque pour 4, et à quelques minutes à pied du club tenu par Béatrice et Harald, super sympas et très accueillants.
En réalité, la maison nous a surtout servi de dortoir, car Béatrice propose des repas typiques délicieux dans l'enceinte du club ("chez la Doudou"), et entre les plongées, nous passions donc quasiment toute la journée sur place, entre farniente sur la plage et apéros (of course !).
Les plongées se font dans une ambiance très familiale, avec des petits groupes, sans aucun stress et en toute sécurité. Bref, que du bonheur !
Parmi les souvenirs de plongée, Charlotte ne quittant pas la main d'Harald (elle a fini par le lâcher vers la fin du séjour...), Béa se faisant piquer par un oursin lors d'une très belle plongée de nuit (avec un clair de lune fabuleux au-dessus de nos têtes, et alors qu'elle gérait mon éclairage pour les photos...), et puis le jour où, pour la première fois, j'ai réussi à enlever simultanément mon masque et mon détendeur sous l'eau, et de prendre le temps de poser pour une photo...

Les sites de plongée
Berry's dream, Maggi's Point, Brain Reef, Coral Garden... Les sites de plongée sont typiques des plongées Caraïbes, avec leur lot de murènes, raies pastenague, poissons coffre et scorpions, nombreuses langoustes et très belles monnaies des Caraïbes (lien vers une photo réalisée là-bas).
Une particularité, la plongée "Champagne", où l'on observe sous l'eau des petites bulles qui rappellent l'origine volcanique de l'île (d'ailleurs, vous ne trouverez aucune plage de sable blanc sur place, elles sont toutes de sable noir).

Et après la plongée ?
La Dominique réserve de nombreuses surprises lorsqu'on sort la tête de l'eau : l'île est montagneuse et très verdoyante. Avec notre 4X4, nous avons donc réalisé quelques excursions : au nord de l'île, le fort et la baie de Portsmouth, et surtout à l'intérieur de l'île où, après quelques heures de marche ("enjoy your trek", n'est-ce pas Béa ?), on découvre de magnifiques cascades qui retombent dans des piscines naturelles où il fait bon se baigner. Et puis, il ne faut pas manquer la visite de Roseau, une capitale typique des Caraïbes avec ses maisons de type colonial et l'animation de ses rues et de son marché.
Dernières précisions : la Dominique est un état indépendant (depuis 1978). La monnaie en cours est le dollar caribéen, et l'on conduit à droite !!! (attention à l'état des routes).
Passion plongée sous-marine © 2015 -  Hébergé par Overblog